voyager seule je tente l'expérience londres solo travel femme voyages seul blogueuse blog mlle mademoiselle nostalgeek londres london england angleterre
Voyages

Voyager seule : je tente l’expérience

Si vous suivez mon blog régulièrement, vous aurez sans doute remarqué que je n’aime pas trop étaler ma vie privée ici. J’ai cependant ressenti cette fois-ci le besoin de faire part de mes réflexions. Certaines choses ont changé dans ma vie ces derniers mois. Aujourd’hui, j’ai tout simplement envie de tenter de nouvelles expériences. J’ai également envie de faire des choses sans devoir décider avec quelqu’un où, quand et comment. Je veux de prendre des décisions seule et de me confronter à des situations inconnues. J’ai envie de voyager… Voyager seule : je tente l’expérience !

Pourquoi partir seule ?
Avant toute chose, une petite mise en contexte s’impose. Ma dernière relation a duré 3 ans. En tout et pour tout, je n’étais plus restée célibataire plus de 6 mois depuis mes 19 ans ! Lorsque ma relation s’est terminée de façon très abrupte, je n’avais qu’une seule vraie crainte. J’avais peur d’être seule.  Avec qui allais-je dorénavant tout partager ? Cette peur absolument absurde qu’on a juste parce qu’on a été habituée à être avec quelqu’un du matin au soir, tous les jours. Cette crainte, je ne l’ai pas ressentie bien longtemps. Beaucoup d’entre vous trouveront ça très bête, mais j’ai enfin réappris à faire les choses que j’aime, à prendre le temps de faire des choses pour moi, à apprécier des choses pour moi, juste pour moi. J’ai très vite décidé de concevoir ce changement comme une opportunité à saisir.
C’est en repassant en revue mes souvenirs de vacances que j’ai remarqué qu’une rupture ajoutait aussi inévitablement un petit arrière-goût amer à toutes ces jolies choses vécues à deux, même s’ils restent de jolis souvenirs. C’est évidemment également valable pour certaines amitiés qui ne perdurent pas toujours. J’ai donc tout naturellement ressenti le besoin de me faire des souvenirs à moi, toute seule.
.
.
Partir, oui mais où?

Comme c’était la première fois que je voyageais seule, j’ai choisi une destination que je connaissais déjà presque par cœur. J’ai préféré opter pour une valeur sûre, un endroit qui ne m’angoissera pas. J’avais également tout simplement envie de revoir Londres. J’y vais chaque année au moins une fois. Je n’avais nullement envie de renoncer à cette tradition “juste parce que je suis seule”. J’avais envie de me faire comprendre que je ne devrai renoncer à rien. J’avais également envie de découvrir où ma tête et mes jambes me mènent lorsque je ne laisse personne, même parfois inconsciemment, décider à ma place. Londres, c’est pour moi l’équilibre parfait entre le connu, ma zone de confort, et l’inconnu.

Attendre le bon moment ?

Qu’est ce que le bon moment? Il y a de fortes chances que vous passiez des mois à reporter vos plans. Personnellement, j’ai une très fâcheuse habitude à réfléchir beaucoup trop et à, finalement, laisser tomber tout par peur d’être déçue ou de rencontrer trop d’obstacles. C’est exactement pour ça que j’ai décidé de ne pas me laisser le temps de douter. Je me suis jetée à l’eau sans avoir réfléchit. Je me suis accordée un mois afin de pouvoir planifier un peu mon voyage, pour être à l’aise et pour être sûre de ne rien oublier. Et même si je rencontre des obstacles, ce sera l’occasion idéale de me prouver que j’arrive à les surmonter.

Où loger?

J’avais décidé de limiter mon budget le plus possible. J’ai donc opter pour un lit dans un dortoir mixte, tout simplement. En arrivant à l’auberge, j’ai été vraiment très surprise! Tout le monde y était sympathique. La salle de séjour était grande et vraiment très jolie. Les dortoirs était spacieux et très propres et les lits très confortables. J’avais un peu peur de devoir attendre des heures devant des douches occupées le matin, mais en fait pas du tout ! Je n’ai pas du attendre une seule fois ! Je ne me suis jamais sentie privée de confort, même en partageant une chambre avec 28 autres personnes. La seule chose que je regrette un peu est que j’aie autant de mal à aller vers les gens. J’aurai aimé faire plus de rencontres, mais pour une première fois, je suis assez fière de moi.

Sac à dos ou valise ?

Une des questions que je me suis posée sans arrêt avant de partir et que je me poserai encore et encore ! Je pense que tout dépend de l’endroit où vous comptez aller et de votre logement. Partir en sac à dos m’a montré qu’il ne servait strictement à rien d’emporter trop de choses. J’avais décidé d’emporter un sac 30 litres et je sais maintenant que ce sac me suffirait largement pour un voyage de 10 jours comparable à celui-ci. Cependant, j’ai aussi loger dans une auberge aux dortoirs très spacieux. Je n’aurai eu aucun problème à prendre une valise, à la sécuriser avec un cadenas et à la déposer dans un coin près de mon lit.

Mon verdict :

Cette semaine a été tout simplement géniale et je n’ai qu’une seule envie: repartir découvrir d’autres endroits ! Prochaines destinations : Vienne et Budapest ! En attendant, je vous prépare un petit article avec encore plus de photos de Londres. Si vous avez des conseils, des questions, n’hésitez surtout pas à m’en faire part en commentaire !

7 commentaires

  • Yulia K.

    Waouw, félicitation d'avoir osé franchir le cap! C'est clair que voyager seule peut être effrayant. Je n'ai encore jamais voyagé seule si ce n'est dans le cadre de mon Erasmus mais le contexte est un peu différent à mon sens.

    Si tu as besoin de bons plans pour Vienne, n'hésite pas à me demander, c'est justement là que j'ai fait mon Erasmus donc je connais bien la ville 🙂

    Bizettes!

  • Anonyme

    C'est très enrichissant de voyager seul, même si c'est pas drôle quand il y a des moments magiques qu'on ne peut partager quand on vit l'instant de la découverte. Tout ce que j'ai appris en partant à l'aventure, la solitude du voyage en apprend énormément sur soit même 🙂
    Pour des idées de voyages, je déconseille fortement les villes ou lieux célèbres à part peut-être pour l'effet de surprise qui fonctionnera qu'une seule fois.

    Bon courage pour la suite à bientôt 😉

  • Anni

    Ich glaube London ist eine der besten Städte für eine Reise nur mit sich selbst. Ich war gerade mit 3 Freundinnen dort und habe mich ein paar mal abseilen müssen, weil es mir zu viel war immer mit anderen unterwegs zu sein. Toll, dass du dich getraut hast! <3

  • Zoh

    Ça donne envie, mais je dois avouer être déjà complètement en amour pour cette ville.

    À te lire par contre, je me rends compte que je n'ai du coup jamais voyagé seule : ce serait à tenter pourtant. Je pourrais éventuellement te demander l'adresse de ton auberge de jeunesse ? 🙂

  • Steph

    Franchement, c'est une expérience que je ne regrette vraiment pas! Ca m'a fait également réfléchir à pas mal de chose. Puis on fait toujours de belles rencontres en général, donc on ne se sent pas vraiment seule pour autant 🙂 Pour ce qui est de l'auberge, c'était Palmers Lodge Swiss Cottag situé par non loin de Camden/Primrose Hill. Je peux vraiment te le conseiller, que tu partes seule ou avec des amis. Cet endroit est tout simplement génial!

  • Zoh

    Merci, je retiens !

    Je suis en train de prévoir un déménagement là-bas justement, et j'ai besoin de trouver un point de chute pour une petite semaine le temps de chercher un appart. Du coup, si tu dis que l'auberge de jeunesse est cool et qu'on peut y faire de chouettes rencontres, ça pourrait être une idée. 🙂

  • Anonyme

    Je me suis tellement reconnu dans ton article. Ce désir de partir et de savoir ce qu'on est capable de faire par soi-même 🙂 C'est pour ça que, comme toi, sur un coup de tête, j'ai décidé de partir en voyage avec deux amis. Bon. Je n'étais pas seule, mais c'était déjà une énorme décision pour moi 🙂 La meilleure de ma vie. Depuis, il me tarde de repartir à l'aventure et de vivre des choses excitantes ! Je prends en note ton auberge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *